Wolfgang Amadeus Mozart




“Je continue de composer car cela me fatigue moins que de me reposer.”

Cette semaine, direction le 18e siècle, période dite « Classique », représentée entre autre par l'un des plus célèbre virtuose, Wolfgang Amadeus Mozart.

Cet autrichien, né en 1756 à Salzbourg, sera très tôt, initié par son père, reconnu partout en Europe comme un véritable petit génie.


Au programme :


Le concerto pour piano n°23 K488


Puisque nous parlons de jeune virtuose, commençons par cette toute jeune fille, qui je suis sûre vous impressionnera par sa maîtrise, son enthousiasme et son assurance :




On ne pouvait pas écouter le 1er mouvement de ce concerto sans écouter son célèbre et magnifique 2nd mouvement, ici interprété par Hélène Grimaud :




La symphonie n°25 K183, 1er mouvement

Ci-après, cette symphonie qui marque le début du film « Amadeus » de Milos Forman (un film que je vous recommande), et dont vous pouvez en découvrir les extraits :




Une scène du film qui caractérise bien le tempérament de Mozart :




La « grande messe » messe en Ut mineur K427

Cette « grande messe » s'ouvre avec ce sublime Kyrie, ici dirigé par le célèbre chef d'orchestre Karajan et chanté par la grande Barbara Hendrix. On y ressent un caractère dramatique peut-être parce que Mozart fût touché à ce moment là, par la disparition de son père.




Les Noces de Figaro

Pour terminer, je vous propose d’écouter l'ouverture de cet opéra, qui prépare l'intrigue tirée de la pièce de théâtre de Beaumarchais, « le mariage de Figaro ». Les plus curieux pourrons aller plus loin dans l'écoute de ce premier acte !





Bonne écoute !



Quizz N°1
.pdf
Download PDF • 47KB



This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now